L’Affiche France-Québec 4

Les Affiches ne meurent jamais (France-Québec)

Auteur: .

Vanishing Point

de Didier Courbot

200,00€

Plus que 5 en stock

Information Complémentaire

Dimensions 120 x 176 cm
Collection

Les Affiches ne meurent jamais / Projet franco-québecois

Date de parution

novembre 2003

Description du produit

Didier Courbot puise dans le réel comme dans un répertoire d’originalités où tout doit rester obstinément vraisemblable. Il s’agit de prendre en compte l’interrogation récurrente du monde et de tirer son épingle du jeu en introduisant des éclats d’étrangeté et des fragments de fiction. Il s’agit de produire des instants de vacillement où le familier se découvre inconnu, incertain et livre sa part de secret. Pas de meilleur excitant de l’imaginaire que le détail qui intrigue, la bifurcation qui ouvre d’autres espaces dans la réalité la plus plate. Il suffit ainsi d’un tee-shirt blanc avec une inscription, écrite au marqueur noir, qui propose de conduire une voiture dans un désert, pour qu’une banale situation urbaine bascule dans un flottement où plusieurs récits s’entrecroisent et se confrontent en un incessant mouvement. Didier Arnaudet

Né en 1967. Didier Courbot vit et travaille à Paris. Photographe, plasticien, interventionniste. Il expose depuis 1997, en France et à l’étranger.
Représenté par la galerie Nelson, à Paris.

Les Affiches ne meurent jamais
Projet franco-québecois
En novembre 2001, dans le cadre de la Saison française au Québec, Didier Vergnaud présentait plusieurs numéros de L’Affiche, revue murale de Poésie, au salon du livre de Montréal, ainsi que dans le mobilier urbain de la ville de Québec. L’idée de cet événement avait émergé quelques mois plus tôt, lors de la résidence d’artistes, de deux plasticiens bordelais, Delphine et Michel Herreria, à Clark, centre d’art autogéré de Montréal.
La rencontre d’une jeune génération d’artistes travaillant dans les centres d’arts autogérés des villes de Québec et de Montréal, très séduits par le support affiche qu’ils exploitent peu, de critiques d’art et d’éditeurs – dont Sonia Pelletier et Richard Martel -, aboutit à faire émerger un projet de création d’affiches franco-québécoises.
(directeur du projet : Didier Vergnaud ; commissaire artistique du projet / France : Michel Herreria ; commissaire artistique du projet / Québec : Sonia Pelletier)