Trois mots, lecture-concert de Daniel Pozner

Trois mots et autres textes
de Daniel Pozner

Daniel Pozner – textes et voix
Sarah Mahé – percussions et voix
Florent Maton – violon
Michel Carmona – scénographie

Performance TROIS MOTS, Daniel Pozner (textes et voix), Sarah Mahé (percussions), Florent Maton (violon). Paris, mars 2014

Performance TROIS MOTS, Daniel Pozner (textes et voix), Sarah Mahé (percussions), Florent Maton (violon). Paris, mars 2014

Performance TROIS MOTS, Daniel Pozner (textes et voix), Sarah Mahé (percussions). Paris, mars 2014

Performance TROIS MOTS, Daniel Pozner (textes et voix), Sarah Mahé (percussions). Paris, mars 2014

Performance TROIS MOTS, Daniel Pozner (textes et voix), Florent Maton (violon). Paris, mars 2014

Performance TROIS MOTS, Daniel Pozner (textes et voix), Florent Maton (violon). Paris, mars 2014

Au départ, un livre de Daniel Pozner, Trois mots (Le bleu du ciel, 2013) : « L’essence de la poésie, un déshabillage de la langue, une torsion. (…) À consommer d’une traite. À grappiller, à déguster. Un régal. Stop », écrit Véronique Vassiliou dans Poezibao.
Faire d’un livre de poèmes un spectacle ?

Réuni avec le poète autour de ce texte et de quelques autres, un collectif à géométrie variable. Une comédienne-percussionniste, Sarah Mahé, un violoniste, Florent Maton et un scénographe-plasticien, Michel Carmona.

Un livre de poèmes, mais pas seulement. Ce livre est aussi un carnet de notes, un journal, un tapis volant, un presse-purée. Ou rien de tout ça. Une utopie, une traversée du quotidien et de l’imaginaire. Les autres poèmes, les autres textes viennent le compléter, le contredire, l’éclairer.
Les lumières et les ombres. Et d’ironiques sculptures lumineuses y vont de leur commentaire. Un singulier voyage. Abstrait. Concret.

Modulable, au gré des textes, des lieux, de l’amitié, du hasard. Une percussionniste qui fouille dans sa valise, en sort un rythme funambule ou une chanson. Un violoniste sur le fil de ses quatre cordes, qui se rejoignent peut-être à l’infini. Un poète lit son texte ligne à ligne sans oublier ce qu’il y a entre les lignes, et que lui seul connaît et que tous partagent. Mécano, précision, jeu léger.

Spectacle dans les marges, c’est-à-dire au cœur. Sans oublier, jamais, le texte, son exigence, son univers.

Le mot lui-même se dresse. Pas une poésie improvisée. Recherche de la précision. Concision, paradoxe, insolence. Bien loin de l’évidence, et pourtant toute là toute simple. Rythme. Mots quotidiens, colorés, triviaux, précieux, mots rares, cache-cache, ancien français, lexiques techniques. Syntaxe malmenée. Rien là d’inamical. Textes parfois nés dans la rue, en marchant, et compactés, détournés, emmenés ailleurs, complètement ailleurs. Poésie de la page, oui. Mais la page déchirée pour ne pas s’encombrer de l’inutile et fourrée au fond de la poche. Et le poète, lisant, performant, scandant du bras, automate déréglé retrouvant son équilibre dans les mots, hésitant de la phrase, portant son sens à travers son obscurité qui est celle d’aujourd’hui.

Performance TROIS MOTS, Daniel Pozner (textes et voix), Sarah Mahé (percussions), Florent Maton (violon). Paris, mars 2014

Performance TROIS MOTS, Daniel Pozner (textes et voix), Sarah Mahé (percussions), Florent Maton (violon). Paris, mars 2014

 


 

 

Trois mots de Daniel Pozner

Trois mots de Daniel Pozner

9782915232851

Prix : 12€
80 pages

 


 

Fiche technique :

Spectacle tout public
Durée du spectacle modulable : 45 minutes ou 1 heure.
Scénographie adaptée à chaque lieu.
Espace scénique : minimum 3 m x 3 m, hauteur : 3 m.
Prévoir 2 arrivées électriques différenciées 16 A.
Nous sommes autonomes pour le son et la lumière.
Balance 1 h avant le spectacle minimum.
Arrivée de l’équipe 4 h avant spectacle.
Petit catering

Enregistrer