Medea

Medea

Auteur: .

Midi, Médée, médite, c’est toujours la scène primitive, l’abandon, l’effroi. Après Boutès qui incarne par son geste la danse perdue, l’auteur nous conduit avant la naissance, à Médée, la mère de toutes les mères, celle qui retient puis libère, abandonne.

Qui  est cette femme dont je tombe ? Dans ce vers, lancé comme un couperet, il semble bien que toutes les femmes, toutes les mères, tous les enfants, tous les hommes se confondent dans une clameur. C’est l’expérience de l’assujettissement à la langue.

éditions Ritournelles

6,00€

En stock

Information Complémentaire

Poids 40 g
Dimensions 11 x 18 cm
Date de parution

mars 2011

Nombre de pages

32

ISBN

978-2-9535520-1-0

ean

9782953552010

Contributeur

Carlotta Ikeda

Description du produit

Le texte Danse perdue a été publié dans le programme du festival Ritournelles n°11, Le corps écrit, 2010, Bordeaux. Carlotta Ikeda, Pascal Quignard, Marie-Laure Picot, se retrouvèrent à déjeuner sur le bord de la Garonne le mercredi 28 avril 2010. Medea fut présentée pour la première fois à Bordeaux, le samedi 27 novembre 2010, sur la scène du Molière-Scène d’Aquitaine.

Pascal Quignard est l’auteur de plusieurs romans Le Salon du Wurtemberg, Tous les matins du monde, Terrasse à Rome, Villa Amalia et de nombreux essais où la fiction est mêlée à la réflexion Petits traités, Dernier royaume. Il a reçu le Prix Goncourt 2002 pour Les ombres errantes. Son œuvre, entre roman, essais philosophique, poésie est tout à fait inclassable.

Pascal Quignard © Frédéric Desmesure

Pascal Quignard © Frédéric Desmesure

Carlotta Ikeda © Frédéric Desmesure

Carlotta Ikeda © Frédéric Desmesure