couv_Mauche

Le sbire à travers

Auteur: .

De courts poèmes en prose, une accumulation d’événements, de faits-divers, d’historiettes qui rivalisent en incertitude, excès ou illogisme, et toujours avec humour.

17,00€

En stock

Information Complémentaire

Poids 190 g
Dimensions 16 x 21 cm
Collection

Poésie

Date de parution

décembre 2014

Nombre de pages

160

ISBN

978-2-915232-93-6

ean

9782915232936

Description du produit

Le sbire à travers est composé de courts poèmes en prose, d’une accumulation d’événements, de faits-divers, d’historiettes qui rivalisent en incertitude, excès ou illogisme, toujours avec humour.
C’est naturellement l’homme à tout faire du langage qui procède à ces basses-œuvres au matériau ordinaire et surabondant, qu’un ordre alphabétique range (non sans approximation), et dont les protagonistes anonymes bifurquent quelquefois d’un sexe à l’autre, d’un geste à une temporalité, d’une entité à une autre, donnant à lire un livre qui vous parcourrait en retour.
Comme le précise un mode d’emploi inclus : « À travers le sbire a pour sujet de déconsidérer un certain type de phrase basé sur des activités de moyenne réprobation, l’inconvénient est que l’inintérêt de l’intérêt finit par être tenace et notamment sollicité par de petites failles techniques, on finirait presque par y croire, le récit esquissé aboutit et manque, la narration exsude par les mots sans mémoire, Le sbire à travers (en trop grand nombre, repris) est une manière de précipiter des intitulés de l’atmosphère en les jetant au sol, outre que c’est impossible ils rebondissent parfois. »

Jérôme Mauche, auteur, ses livres participent d’une lecture désordonnée ou réorganisatrice de divers discours qui ne relèvent pas d’emblée de ce que serait ou non la poésie, mais qui, entre inquiétude et investigation, tentent des recoupements et intersections entre des modalités de l’être comme de l’action.
Professeur à l’École Nationale Supérieure des Beaux-Arts de Lyon, il co-dirige la Station d’Arts Poétiques (avec l’ENSATT et Lyon 3) et participe à l’unité de recherche « Post Performance Future ». Il dirige la collection des Grands Soirs aux Éditions des Petits Matins, programme le cycle « Poésie Plate-Forme » à la Fondation d’entreprise Ricard à Paris et les Rencontres au Musée des Beaux-Arts de Lyon (Assises Internationales du Roman/Villa Gillet).