Djerassi
  • Djerassi
  • Djerassi 31

Djerassi

Djerassi est le journal d’une résidence présenté sous la forme d’un ensemble de 60 collages chargés d’écriture manuscrite et avec ses fameuses amorces de bandes magnétiques.
Il s’agit d’un projet à la fois littéraire et plastique, hommage notamment aux nombreux artistes cinétiques et poètes Beat, connus de lui.

30,00€

En stock

Information Complémentaire

Poids 965 g
Dimensions 24 x 35 cm
Collection

Poésie et art contemporain

Date de parution

mai 2009

Nombre de pages

176

ISBN

978-2-915232-57-8

ean

9782915232578

Contenu

60 planches couleurs avec textes

Description du produit

Projet à la fois littéraire et plastique.
Bernard Heidsieck produisit là une série tout à fait exceptionnelle, hommage notamment aux nombreux artistes cinétiques et poètes Beat. Les notions de résonances entre des idées plastiques et des idées en poésie s’appliquent de la même manière ici que pour les Poèmes-partitions. Œuvres très étranges qu’on ne retrouvera plus par la suite, et aussi le fondement des collages à venir.

Voici donc un livre d’une importance historique dans le parcours de ce grand auteur
et défenseur de la poésie contemporaine.

La résidence d’artiste Djerassi est située sur une vaste suite de collines désertes dominant le Pacifique, à un peu plus de cent kilomètres de San Francisco. Elle a été créée au début des années soixante par le docteur Carl Djerassi, père de la « pilule », mise au point dans un laboratoire de Mexico quelque dix ans auparavant. On y parvient après une multitude de tournants, au cœur d’une superbe forêt de gigantesques « redwoods ».

Djerassi 47Djerassi 47

Djerassi 42Djerassi 42

« J’ai donc décidé, Françoise Janicot de son côté se consacrant à une sorte de reportage photographique de notre environnement, de me fixer sur la confection d’une sorte de journal de bord, des événements ou de l’absence d’événements de Djerassi, des faits et gestes de chacun d’entre nous, pris dans le même piège, quel qu’en soit l’étrangeté ou la beauté, et cela en utilisant obligatoirement, pour qu’in-fine il en résulte des écritures/collages, mes matériaux habituels de travail sur le son, à savoir de la bande-magnétique et des amorces de différentes couleurs, la contrainte de base étant que chacune des planches se devait, indépendamment du texte/journal venant s’y inscrire, d’être différente des autres. Il en est résulté soixante planches, soit deux par jour, compte-tenu de la durée du séjour. Rythme intense et non prémédité. »

Djerassi 14

Djerassi 14

Bernard Heidsieck © Françoise Janicot

Bernard Heidsieck © Françoise Janicot

Bernard Heidsieck (1928-2014). Il fut l’un des créateurs, à partir de 1955 de la “poésie sonore” et à partir de 1962 de la “poésie action”. Il a organisé à Paris le Premier Festival International de Poésie sonore, en 1976, à l’Atelier Annick Le Moine, et (en association avec Michèle Métail) les “Rencontres Internationales 1980 de poésie sonore”, à Rennes, au Havre et au Centre Georges Pompidou. Il a participé de nombreuses années au Bureau d’organisation du Festival Polyphonix dont il a assumé la Présidence un certain temps. Il a réalisé plus de 360 lectures publiques de ses textes dans une quinzaine de pays (dont 130 dans le cadre de manifestations personnelles) et a participé à de nombreux Festivals Internationaux de poésie. Publications dans de très nombreuses revues françaises et étrangères. La plupart de ses livres comportent des CD-Audio.