Au compère

Au compère

Auteur: .

Ce texte commence au début du livre et se termine à la fin du disque, bissé deux fois. Bis, l’injonction, silencieusement sur la page est aussi une couleur. L’esprit prendra le chemin de traverse.

13,00€

En stock

Information Complémentaire

Poids 155 g
Dimensions 16 x 21 cm
Collection

Poésie contemporaine

Date de parution

juin 2005

Nombre de pages

84

ISBN

2-915232-22-9

ean

9782915232226

Auteur

Pascal Poyet

Description du produit

Sur le disque, on ne dira pas bis à voix haute ; les points d’exclamations (qui servent ici à distinguer les adverbes des autres formes d’un mot) resteront paradoxalement des éléments d’ordre visuel, sur la page. Les participes passés presque jamais accordés avec le nom le plus proche avant — disjonction, distraction, que l’on a cherché le plus souvent — s’en remettront au rythme de la scansion. En fait, faute de pouvoir prononcer (vocaliser) certains féminins, certains pluriels, ou départager les adverbes d’autres formes d’un mot quand il s’agit d’homonymes, il y aura en quelque sorte du neutre dans la lecture. Ce neutre d’une part et la tonalité ou plutôt la tessiture de la lecture d’autre part — car le sens, oui, à voix haute passe à une certaine tessiture — feront se déplacer différemment le lecteur, l’auditeur dans le texte — ce mouvement était d’une autre nature dans le premier bis. Lors de la lecture silencieuse c’est l’observation attentive du texte, non téléologique et en tous sens, qui fait percevoir le sens. Pour être « complet », le texte doit être perçu dans ses deux dimensions, visuelle et sonore. Pour cette raison, il ne s’agit plus seulement de le lire mais d’y avancer.