couv adilia lopes

Anonymat et autobiographie

Auteur: .

Entre le fantasme et l’hyper-vécu, chaque minuscule détail est repéré, intégré, déplacé, hors de la confidence. La logique de la phrase et du vers n’est pas celle du sens. Lola Montes danse pour la Comtesse de Ségur, le Minotaure, James Ensor, Milton, Beethoven, Hawthorne croisent Diderot et Wittgenstein, dans une fabrique de citations et de glissements sur lesquels jouent, dans le flux de cohérences indistinctes, les différents régimes de la vérité.

8,00€

En stock

Information Complémentaire

Poids 100 g
Dimensions 14 x 21 cm
Date de parution

mars 2008

Nombre de pages

48

ISBN

978-2-915232-48-6

ean

9782915232486

Description du produit

Ce joli livre (trop) bref donne accès à des poèmes drôles et tendus, cultivés (Kleist, Mallarmé et Pessoa cités ou questionnés) et simples, inventifs ou jouant du banal avec ironie, abstraits et concrets, tenaillés par l’obscène et catholiques, faciles à lire et impénétrables.
Elle travaille le sot comme le saut.

Traduction et présentation par Henri Deluy