Littératures Publiques

été 2017
Rendez-vous

Paysages de mots / Éditer la ville

Deux événements proposés par Le bleu du ciel dans le cadre de l’été Métropolitain et de la saison culturelle Paysages Bordeaux 2017. Un Été de mots, avec un kiosque littéraire mobile et des affiches de création… la littérature envahit l’Été sous toutes ses formes

Exposition des affiches de création, art et littérature – Paysages de mots

aff-bx-Lucot-900px© Le bleu du ciel

Le paysage est autant culturel que naturel, il n’est pas donné en soi, c’est un projet qui appelle sa transformation. Plus qu’un paysage littéraire nous désirons la littérature dans le paysage et inscrire le texte littéraire dans le processus de réflexion et de mutation du paysage.

L’affiche permet l’accès direct à la création, provoque des rencontres, des situations d’échanges et de découvertes, des chaines de sens, d’émotions, de présences.

L’Affiche déplace le regard et renverse les perceptions communes portées sur le fonctionnement de la société et des individus qui la composent. Les messages habituels sont remplacés par des univers artistiques, incarnés par des auteurs qui pensent le présent et l’avenir : les choses intimes se reformulent dans le temps de leur réception.

Calendrier – Paysage de mots

Exposition des affiches de création dans les villes

du 7 août > 13 août
sur les quais de Bordeaux

du 9 août > 5 septembre
le long du réseau TBM
ville de Le Bouscat
ville de Pessac
ville de Le Haillan
Domaine Culturel de La Haye, Le Taillan-Médoc

Installation et activation du Kiosque Littéraire – Éditer la ville

 

Le Kiosque Littéraire est une installation mobile, interactive et éphémère, conçu par Le bleu du ciel et l’artiste bordelais Michel Herreria, co-produit par Bordeaux-Métropole et Le bleu du ciel.

Le Kiosque Littéraire est un processus de création permanente. Grâce à un travail de relation et d’échange avec le public lors d’ateliers participatifs, le Kiosque Littéraire interactif se nourrit d’une réflexion citoyenne sur le rapprochement entre art et société. Il s’alimente de dessins, photographies, idées et écrits.

Le Kiosque Littéraire est à la fois une galerie d’exposition, une scène vivante, un espace de rencontre, un bureau…
Le Kiosque Littéraire accueille des auteurs, architectes, urbanistes, artistes, philosophes.

Calendrier – Éditer la ville

Installation et activation du Kiosque Littéraire

du 7 juillet > 23 août
Hôtel de Bordeaux Métropole
23 août – 18h / Conférence de Michel Herreria et Didier Vergnaud / Lecture concert de Jérôme Mauche.
Hôtel de Bordeaux Métropole, Esplanade Charles de Gaulle, Bordeaux
(tram A – Station Palais de Justice ou Mériadeck)
entrée gratuite, sur réservation : etemetropolitain.bordeaux-metropole.fr

du 1er > 23 septembre
Médiathèque Jacques Ellul de PESSAC
9 septembre  – 14h30 > 17h / atelier d’écriture adulte « Éditer la ville » animé par Le bleu du ciel.
Médiathèque Ellul, 21 rue de Camponac, Pessac
(tram  B – Station Camponac)
gratuit, sur inscription à la Médiathèque : 05 57 93 67 00

La circulation du Kiosque Littéraire se poursuivra …

du 26 septembre > 15 octobre (HORS ÉTÉ MÉTROPOLITAIN)
Bibliothèque Jacques Rivière de CENON
15 octobre – 17h > 00h /activation spéciale avec dispositif sonore pour la Nuit des Bibliothèques.
Bibliothèque Jacques Rivière, 2 Avenue du Président Vincent Auriol, Cenon
(tram A – Station La Morlette)
entrée libre et gratuite, information sur la programmation Nuit des Bibliothèques auprès de la Médiathèque : 05 57 77 31 77

 

  • Interview de Didier Vergnaud sur LaGrandeRadio.fr par Frédéric Dussarrat (28/06/2017)
    LaGrandeRadio.fr [Bordeaux | Gironde] Depuis 2005, web radio à la demande, Informations, Idées de sorties, Découvertes.
Écoutez Didier Vergnaud

  •  Dossier de presse à télécharger ici !
DP-EM-complet-HD
  • Retour en images sur l’inauguration du Kiosque Littéraire, le 7 juillet 2017

Kiosque Littéraire / Bordeaux Métropole © Frédéric Desmesure

Kiosque Littéraire / Bordeaux Métropole © Frédéric Desmesure

Kiosque Littéraire / Bordeaux Métropole © Frédéric Desmesure

Kiosque Littéraire / Bordeaux Métropole © Frédéric Desmesure

Kiosque Littéraire / Bordeaux Métropole © Frédéric Desmesure

Kiosque Littéraire / Bordeaux Métropole © SC

partenaires-EM-2017

« Paysage de mots : éditer la ville », une proposition programmée dans le cadre de la sixième édition de l’Été Métropolitain, événement de Bordeaux Métropole
site de L’Été Métropolitain

Une proposition inscrite dans la saison culturelle Paysages Bordeaux 2017
site de Paysages Bordeaux 2017

aff-Bx-Heidsieck-1024x438px© Le bleu du ciel


mai 2017
Rendez-vous

Éditer la ville

Création de formes littéraires à lire dans l’espace public

© Michel HerreriaDeux rencontres à la librairie Mollat, Bordeaux les mercredis 17 et 31 mai 2017 dans le cadre du programme « Littératures publiques » du Bleu du ciel. En partenariat avec le Marché de la Poésie de Paris 2017 et Les États Généraux de la Poésie#01, Bordeaux Métropole et la Librairie Mollat.

D’abord un constat : la littérature n’a que peu de place dans les villes aujourd’hui.
Notre objectif est de promouvoir l’installation d’œuvres pérennes réalisées avec du texte littéraire, en travaillant avec des artistes et des architectes sur le modèle de l’art public, avec la spécificité de sens et d’usages de la littérature.
Dans l’espace public, le texte change de statut pour devenir plus proche de la parole et de l’action.
Y a-t-il des textes spécifiques pour la lecture dans l’espace public ?
Cette question est aussi celle de la plasticité du texte, de son instabilité dynamique, quand il sort hors du livre de façon symbolique et matérielle.
Ces rencontres seront pour nous l’occasion d’interroger la place des écrivains et des poètes dans nos sociétés, de mesurer l’engagement de leurs créations lorsqu’elles doivent devenir des idées matérielles, des forces constituantes pour nos sociétés.

Programme

Station Ausone
8 Rue de la Vieille Tour, Bordeaux (33)

mercredi 17 mai – 18h/19h30
Première rencontre avec Jean-Luc Parant, Didier Arnaudet, Michel Herreria et Pierre Mabille.
En présence d’écrivains, d’artistes, d’architectes et d’urbanistes.
Modération : Didier Vergnaud

mercredi 31 mai – 18h/19h30
Deuxième rencontre avec Philippe Beck, François Matton, Marie-Laure Picot et Mathieu Potte-Bonneville.
En présence d’écrivains, d’artistes, d’architectes et d’urbanistes.
Modération : Didier Vergnaud

du 23 mai au 20 juin – Corner Librairie Mollat (aux horaires d’ouverture de la librairie)
Exposition des Affiches de création, littérature et art.

Retour en images

 

Éditer la ville #1

 

 

vitrine Librairie Mollat

exposition d'affiches

table de livres

 

 

 

exposition d'affiches

 Les invités

Jean-Luc Parant poursuit une œuvre double d’artiste et d’écrivain tout à fait singulière. Créateur de la Maison de l’art vivant, il est l’auteur d’une centaine de livres. Il travaille sur tout ce qui touche aux sphérités : il écrit sur les yeux et sculpte des boules. Son œuvre est guidée par l’aspiration à créer une « forme vivante ».

Critique d’art, commissaire d’exposition et poète. Didier Arnaudet collabore notamment à la revue art press où il publie de nombreux articles sur les arts plastiques, l’architecture et la littérature. Il collabore au Cahier Critique de Poésie et a dirigé des revues et anthologies. Écrivain, la plupart de ses ouvrages sont publiés aux éditions Le bleu du ciel.

Dans ses peintures et ses dessins, Michel Herreria, artiste foisonnant, déforme frontalement les postures politiques, les lieux de pouvoir, les contingences médiatiques et toutes les représentations où les discours deviennent les images d’un enfer social climatisé. Il est représenté par la galerie Eva Meyer, à Paris et la galerie Eponyme, à Bordeaux.

Artiste et poète, Pierre Mabille enseigne à l’École supérieure des beaux-arts de Nantes Métropole. Connu pour ses productions plastiques, dessins, peintures et collages, ses textes et poèmes accompagnent depuis toujours ses oeuvres. Il est représenté par la galerie Jean Fournier à Paris.

Écrivain, poète et philosophe, Philippe Beck enseigne la poétique et l’esthétique à l’université de Nantes. Président de la commission Poésie du CNL (2012-2016). Chevalier des Arts et des Lettres. Un colloque de Cerisy lui a été consacré (août-septembre 2013).

Dessinateur et écrivain, François Matton est l’auteur de nombreux livres publiés pour la plupart aux éditions P.O.L., où l’écriture et le dessin se mêlent pour interroger singulièrement ce qui se tient juste là, sous nos yeux. Son dessin au trait livre toute la vérité sur nos ordinaires, et résonne de façon puissante avec le texte.

Mathieu Potte-Bonneville est Maître de conférences à l’ENS Lyon, ancien président du Collège international de Philosophie. Spécialiste de l’œuvre de Michel Foucault, co-fondateurs de la revue Vacarme, chroniqueurs réguliers de l’émission « La Grande Table » sur France-Culture.

Critique littéraire et directrice de « Permanences de la littérature » et du festival « Ritournelles » à Bordeaux, Marie-Laure Picot œuvre pour la promotion de la littérature contemporaine à travers des actions transversales et pluridisciplinaires, associant arts et écriture.

Poète, éditeur et critique littéraire, Didier Vergnaud fonde L’Affiche, une revue murale de poésie de très grand format, destinée à restituer la création contemporaine dans l’espace public. Il dirige les éditions Le bleu du ciel et publie des ouvrages de littérature contemporaine.

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer


 

novembre 2016
Rendez-vous

Le Festival Ritournelles accueille Littératures publiques

Présentation de projet, avec Didier Vergnaud (concepteur de Littératures Publiques), Jean-Michel Espitallier et Franck Tallon.

Les enjeux de Littératures Publiques
En France, la littérature est singulièrement absente des lieux où devraient se croiser l’artistique, le social et l’urbain. Nous désirons l’émergence de paysages utopiques grâce à la puissance de la littérature et de l’art d’aujourd’hui.

Didier Vergnaud

Sortie publique réalisée en partenariat avec l’Office artistique de la Région Nouvelle-Aquitaine.

« LITTÉRATURES PUBLIQUES »
jeudi 3 novembre 2016 à 22h

OARA – Molière-Scène d’Aquitaine à Bordeaux (33)
entrée libre

Ritournelles #17 / du 3 au 6 novembre 2016
Bordeaux & sa rive droite


8 rendez-vous autour de la littérature contemporaine, rencontres-lectures, performances, créations pour la scène, projections cinématographiques, concert littéraire…

permanencesdelalitterature.fr

 


septembre 2016
Rendez-vous

Poésie dans les chais 2016 accueille un premier temps de réflexion

du programme Littératures publiques

Dans une conférence-proposition, Didier Vergnaud s’entretiendra avec le poète Jean-Michel Espitallier, Michel Bernos, maire de Jurançon et François Loustau, commissaire d’exposition. Il sera question de passer en revue les différents modes d’expression de la littérature dans l’espace public (affiches, étiquettes verbales, etc) et de réfléchir à leurs possibilités de mise en place, ici et maintenant.

« Notre demande pour l’éphémère, avec nos affiches ou les étiquettes verbales (signalétique de mots et de dessins) à installer ponctuellement : le renouvellement de ces actions, une proposition régulière qui ouvre un trajet de découverte.

Notre demande pour le « dur » (œuvres pérennes, durables) : des phrases, des textes, lisibles sous différentes formes : peintes, ou construites en volume, physiquement identifiables comme de la littérature saisie dans les tissus plastiques, graphiques ou architecturaux des villes ou zones périurbaines.

Ces textes viendraient combler du vide, soustraire des silences. […]

Un point important me semble-t-il est le changement de statut du texte de création dès qu’il est dans l’espace public : il devient proche d’une prise de parole, il se soucie donc plus de son destinataire. C’est fondamental dans l’idée que ces textes doivent s’écrire spécialement pour l’espace public : le lieu pour lesquels ils sont destinés, en prenant en compte les contextes, les espaces, les formes, les gens, l’époque, et même l’histoire.

Ici la philosophie, le droit, la politique, peuvent se mêler à la littérature.

On rencontre des phrases, on lit, quelqu’un (qui ? pourquoi ?) « rentre en contact avec vous ». Ce n’est pas rien. On s’adresse à vous. On vous parle. Une relation s’engage à partir de ces confidences à haute voix, et partageables par tous. C’est l’ouverture vers un processus de création permanente. Ce qui se passe au niveau des destinataires nous occupe particulièrement : les phénomènes d’appropriation se rapprochent de ce qui est en jeu dans l’activité artistique. »

Didier Vergnaud

« LITTÉRATURES PUBLIQUES »
vendredi 16 septembre 2016 à 10h45

Domaine Larredya – Chapelle de Rousse à Jurançon (64)
entrée libre

Poésie dans les chais 2016Poésie dans les chais 2016 / du 15 septembre au 14 octobre
contact et renseignements : 05 59 82 70 30 – 05 59 06 94 25
www.vins-jurancon.fr

 

 

 


mai 2016
communiqué#1

programme « Littératures Publiques »
un laboratoire d’idées et d’actions, initié par Le bleu du ciel

Ce programme propose la production d’œuvres littéraires pour l’espace public.

C’est aussi un pôle de réflexions et d’idées pour amener nos élus et décideurs à encourager toutes sortes de projets réguliers, voire d’installations durables, connectés à des œuvres in-situ (comme par exemple, en Gironde, les refuges périurbains ou la commande artistique Garonne).

Les enjeux de Littératures Publiques
En France, la littérature est singulièrement absente des lieux où devraient se croiser l’artistique, le social et l’urbain. Il nous semble que les enjeux culturels de ce programme viennent fortement dialoguer avec le social, et aussi avec le monde de l’information/communication, ce projet s’adresse à nos besoins d’expressions et d’échanges.

Dans les villes, nous sommes dans l’attente de signes, de sens, d’idées et d’imaginaires. Nous désirons l’émergence de paysages utopiques grâce à la puissance de la littérature et de l’art d’aujourd’hui. Ces dimensions seront prises en compte dans nos nouvelles Affiches, conçues par des écrivains, des artistes, mais aussi des philosophes et des essayistes.

Nous demandons aussi à des artistes de travailler sur les concepts « d’affiche animée » ou « film-affiche », à destination des panneaux électroniques des gares, galeries marchandes et bientôt dans les villes, à diffuser en même temps parmi les réseaux et sur le web.

Les écrits proposés avec ce principe du rapprochement textes / images, grâce à la « fonction affiche », deviennent proches de la parole, de la conversation. Les messages habituels sont remplacés par des univers artistiques, incarnés par des auteurs qui pensent le présent et l’avenir, les choses intimes se reformulent dans le temps de leur réception.

Permettre des chaines de sens, d’émotions, de présences et un accès direct à la création

Provoquer des rencontres, des situations d’échanges et de découvertes

Affiche#39

Affiche#39, Humidité relative

Paysage de mot. Paysage de langue.
Il faut aussi multiplier les endroits d’affichage : les médiathèques, mais aussi les écoles, les administrations, les cafés… et proposer des campagnes d’affichage. Chaque affiche touche plusieurs dizaines de lecteurs, des fois plus. Nous comptons sur la mobilisation et l’engagement de grands auteurs séduits par les possibilités de transformation de la littérature, plus largement de l’expression et de la parole : Laure Adler, Catherine Millet, Jean-Christophe Bailly, Alain Badiou, François Bon, Michel Deguy, Alain Veinstein, Bernard Noël, Pascal Quignard…

Chacune de ces nouvelles affiches est un livre d’artiste en mouvement, proposant des « littératures publiques » proche de nous, en formes et en pensées. Il n’y a pas de barrières économiques, géographiques et culturelles avec cette diffusion, elle touche tout le monde sans exclusion.

Peut-on espérer assister à l’émergence d’un laboratoire culturel inédit, à l’échelle de nos territoires, dans ces espaces de l’en-commun, ce serait montrer aux autres régions que c’est possible, qu’il y a là quelque chose de nouveau et d’important.

Des événements se préparent en 2017 et 2018. Nous souhaitons construire et développer ce programme avec vous, pour vous y inscrire, contactez-nous !

 

les affiches en cours de création

à découvrir ici

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer