Exposition numérique – Michel Herreria / Les affiches animées

Affiches animées et œuvres numériques

La littérature arrive dans la matière plastique et s’anime

Les affiches animées sont de courts films d’animation, de 10 à 20 secondes, dans lesquels le son est remplacé par des textes littéraires. Elles se fabriquent en collaboration avec des artistes, des studios d’animations et de productions audiovisuelles. Faites pour passer en boucle, elles peuvent se mélanger à d’autres programmes ou être complétées par un diaporama des peintures numériques de l’artiste Michel Herreria. Ces contenus multimédias peuvent être diffusés sur tout type de support d’affichage numérique : écrans dynamiques, mur d’écrans, bornes interactives, ou encore écrans de télévision, téléphones, tablettes ou ordinateur.

capture écran / Le bleu du ciel

Objectifs
Faire circuler hors du livre des textes de création, associés aux images d’artistes, ici dans les nombreux canaux qu’offrent maintenant le numérique, et qui touchent la majorité de gens.
Rétablir un lien direct avec les lecteurs/spectateurs, comme le proposaient nos publications dans l’espace public, notamment “L’Affiche de poésie”.

Il y a là matière à écrire des choses à la fois pratique et d’anticipation – l’écriture contemporaine d’aujourd’hui en est capable.

Exposition numérique

Location
Disponibilités, tarifs, demande de devis. Contactez-nous !

Lieux de diffusion

  • lieux culturels dotés d’écrans : médiathèques, écoles, universités, centres d’art
  • espaces publics : gares, galeries marchandes, places, vitrines de magasins, administrations
  • équipements privés : ordinateurs, tablettes et téléphones portables

crédits photo : Baptiste Hamousin / UT1 Capitole

 

Animations tout public

Autour de l’exposition numérique, Le bleu du ciel propose des ateliers d’écriture et de création numérique avec Michel Herreria. Les productions seront intégrées et diffusées sur les écrans.

– atelier de création « image et langage »
Création de fonds d’écran et animations numériques, la parole et le dessin sur un même plan pour interroger le rapport à l’autre et le langage. Un temps d’exploration autour du dessin numérique, des différentes applications gratuites, sur téléphone ou tablette. À travers la représentation graphique de la parole, l’œuvre met en évidence les liens étroits existants entre linguistique et formes plastiques.

– atelier POM (Petit Objet Multimédia)
Comment produire son autoportrait avec son téléphone portable sans utiliser sa propre image ? L’occasion de détourner l’utilisation de son téléphone et de l’expérimenter comme outil de création, à l’aide de différentes applications gratuites. En capturant des « traces » (photo, dessin, son, mots…) dans leur environnement immédiat chacun réalisera ainsi son autoportrait sous forme de P.O.M.

Michel Herreria
Le travail de Michel Herreria prend le contre-pied de ses différentes définitions pour créer une œuvre sans barrières, sans tabous, sans hiérarchie des genres et des sujets. Avec beaucoup d’humour, cet artiste est en rapport direct avec la société et ses maux. Posée sur le papier, sous la forme d’une ligne fixe ou animée, sa pensée est action. Déviant, hors cadre, son art transpire la vie et les faits sociaux.
Michel Herreria travaille depuis 1992 avec notre maison d’éditions. Nous avons produit avec lui plusieurs affiches pour la Revue murale de poésie, des journaux (« Poésie Espace Public »), des dispositifs interactifs : le « Microphommes » en 1999 et le « Kiosque Littéraire » en 2017, des films d’animation (le premier pour le centre Beaubourg en 2000), des expositions (« Les affiches ne meurent jamais » en 2003, projet franco-québécois en partenariat avec l’AFAA).
Lien vers son site : http://www.michelherreria.com/

photo-21-web

photo-40-web

Simulation d'intégration dans le mobilier urbain

 


Prototypes

Des premiers essais viennent d’être réalisés pour l’Université Toulouse 1 Capitole.
Intégrés dans l’exposition « Littératures Publiques » (février/mars 2018) et projetés sur le mur d’écrans du Hall de l’Arsenal (21 m2).
Les affiches animées sous le titre « Droit des perchés » ont été diffusées sur l’écran géant du hall de l’Arsenal. Produites par l’Université Toulouse Capitole et les éditions le Bleu du ciel, avec l’artiste Michel Herreria et Didier Vergnaud (directeur du Bleu du ciel), ces œuvres numériques inédites puisent leur inspiration dans les travaux de recherche en sciences sociales menés au sein de l’Université Toulouse Capitole, dans son magazine scientifique Comprendre pour entreprendre et dans les rencontres fructueuses avec deux juristes du campus, Céline Castets-Renard (IRDEIC) et Mathieu Touzeil-Divina (IMH).

À suivre : Quelques extraits du « Droit des perchés » paraîtront bientôt dans la revue Po&sie (Belin Éditeur). Cette collaboration va se poursuivre pour donner naissance à un recueil papier.

Exposition « Littératures Publiques », présentée du 12 février au 23 mars 2018
Hall de l’Arsenal, Université Toulouse 1 Capitole

Textes : Céline Castets-Renard, Mathieu Touzeil-Divina, Didier Vergnaud
Dessins numériques : Michel Herreria
Studio de création/réalisation : Collectif Sapin (Bordeaux)
Adrien Vivière, Aurel Coudert, Théo Destabeaux, Victor Condou Pecher
Co-production : Le bleu du ciel / Université Toulouse 1 Capitole / Un projet « Art et science », financé avec l’aide de la mission Partage des Savoirs de l’Université Toulouse Capitole.

crédit vidéo : Fabien RABEAUX – DTICE / Cam UT1 Capitole
crédit photo : Baptiste Hamousin / UT1 Capitole

20180212_154344-web

Disponibilités, tarifs, demande de devis. Contactez-nous !